plaisir anal féminin : couple dans un lit

Plaisir anal féminin : Comment s’initier ?

Comment vous initier au plaisir anal féminin ? La pénétration anale lors des rapports sexuels est encore entourée de nombreuses appréhensions, voire de tabous. Pourtant cette zone érogène offre des sensations très agréables qui permettent d’atteindre des orgasmes puissants .

Le jugement, la peur de la douleur et même parfois la honte font que plusieurs femmes refusent carrément de pratiquer la sodomie . Alors pour les femmes qui sont POUR cette pratique mais qui ont encore beaucoup d’appréhensions , en tant que sex coach , je vous livre quelques informations qui vont vous permettre de lâcher prise et de pleinement savourer ce plaisir anal féminin ! 

Plaisir anal féminin :  Un sujet trop tabou !

Il est vrai que s’initier au plaisir de la sodomie a un parfum d’interdit . Cette pratique sexuelle est souvent testée par simple curiosité, pour apporter un peu de nouveauté dans les rapports sexuels.  Ce qui fait que certaines femmes ne prennent pas le temps de savourer ce qu’elles peuvent ressentir lors de ce moment.

 Aussi si vous avez peur de directement commencer avec un partenaire , pas d’inquiétude mesdames ! Vous pouvez vous initier toute seule à la sodomie avec un sextoy ou avec vos doigts . Ainsi vous serez préparée à guider votre homme au moment venu quand vous voudrez enfin partager ces instants intimes de plaisir avec lui !

Plaisir anale féminin : confiance et échange !

plaisir anal féminin : homme te femme dans un lit

Avant toutes choses , si vous essayez de vous initier à la sodomie en couple , il est important et primordial de savoir communiquer avec votre partenaire et surtout de lui faire confiance. En couple, la pratique de la sodomie nécessite de la préparation physique et psychologique .

La confiance et la communication entre les partenaires sont indispensables pour que ce moment de plaisir à deux soit le plus agréable possible. Les partenaires doivent être en accord et surtout la femme doit être certaine de la douceur de son homme. Elle doit être sûre qu’il soit capable de tout arrêter si elle éteint une certaine limite et qu’elle ne souhaite pas continuer.

Plaisir anal féminin : Savoir stimuler la femme

Si l’homme de façon générale prend énormément de plaisir lors de la pénétration anale , la femme quant à elle nécessite souvent d’autres stimulation pour arriver à jouir. En effet l’anus n’est pas une zone érogène primaire comme le clitoris par exemple. Alors pour arriver à prendre le maximum de plaisir par la pénétration anale , n’hésitez pas a vous caresser.

Il faut guider votre partenaire , dites-lui ce qui vous fait plaisir . Il faut lui demander de vous caresser le clitoris pendant qu’il vous pénètre . Vous devez complètement lâcher prise et savourer le moment.

Toutefois, certaines femmes confient pouvoir jouir avec la seule pénétration anale. Cela s’explique par le fait que le vagin soit situé juste devant l’anus et le rectum . Alors de façon indirecte , il peut très bien être stimulé par les va-et-vient du pénis et permettre ainsi aux femmes qui sont très sensibles d’arriver à jouir sans une autre forme de stimulation. 

Le plus important lorsqu’on s’initie à la sodomie n’est pas d’absolument avoir des orgasmes explosifs dès la / les premières fois.  Ce qu’il faut privilégier c’est le fait d’être à l’écoute de son corps. S’abandonner à ses sensations corporelles et à son partenaire et surtout lâcher prise afin de prendre du plaisir à la pratique.

Plaisir anal féminin : Réussir sa pénétration

couple au lit

Pour réussir cette pratique et être certaine de bénéficier des plaisirs qu’elle offre, il faut suivre une étape bien précise  :

  1. Avoir envie d’essayer
  2.  Être assez excitée et lubrifiée
  3. Choisir les bonnes positions
  4. Se protéger

Se préparer et avoir envie !

Chaque femme est bien évidemment libre d’accepter ou pas de pratiquer la pénétration anale. Pour avoir une sexualité épanouie, chacune doit savoir et explorer ce qui lui fait envie et plaisir.  Et justement ce qui serait pire dans la pratique de la sodomie, ce serait de le faire dans le but unique de faire plaisir à son partenaire dans le lit ou sous la pression par exemple.

Être suffisamment excitée et lubrifiée !

Même si la sodomie est de moins en moins taboue, plusieurs femmes hésitent encore. Et donc pour celles qui décident de se lancer, il faut vous détendre et savoir que grâce à une préparation adéquate et à un amant doux et attentionné, toutes vos appréhensions s’envoleront assez rapidement.

Il y a même de fortes chances que vous en redemandiez encore et encore car l’orgasme anal est plus intense que ce que vous pouvez imaginer. Alors pour vous emmener à être assez lubrifiée et hyper excitée, il est préférable que votre partenaire commence par une stimulation clitoridienne pour vous aider à vraiment lâcher prise.

Pourquoi pas un cunnilingus pour vous exciter au maximum ? Ensuite vous devez consommer le lubrifiant sans modération ! Car à la différence du vagin, l’anus ne se lubrifie pas naturellement et spontanément. Sans lubrifiant, le risque d’avoir mal est bien réel, alors prenez bien toutes vos dispositions !

Les positions appropriées !

Plus que n’importe quelles autres pratiques sexuelles, les positions de la sodomie demandent de la douceur. Surtout les premières fois. Il faut donc bien choisir ses positions. La sodomie peut alors être pratiquée en cuillère, en levrette, la position de l’éléphant ou encore la position de la chaise. Il faut garder aussi en tête que la meilleure position est celle où l’on se sent le plus à l’aise physiquement et psychologiquement !

Se Protéger !

plaisir anal féminin : homme se protégeant avec un préservatif

Le risque d’infection sexuellement transmissible est majeur dans la pratique de la sodomie du fait de la vascularisation importante de l’anus et du rectum. Un préservatif est donc préférable en cas de partenaire récent.

Aussi il n’est pas du tout conseillé d’enchainer sur une pénétration vaginale. Alors l’idéal est de changer de préservatif ou de rincer le pénis si vous voulez continuer l’acte par une pénétration dans le vagin .  En effet les germes fécaux peuvent perturber la flore vaginale et provoquer une infection.

Jessica Pirbay,
Jessica Pirbay,

Votre coach en sexualité, sexothérapeute, conseillère en sexualité, formatrice, sexcoach et sexologue qui vous accompagne pour développer votre bien-être intérieur.

Partagez mes conseils :

Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Facebook

Récupérez votre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HOMMES

GUIDE GRATUIT
SEX MASTER

FEMMES

GUIDE GRATUIT
SEX GODDESS

COUPLES

GUIDE GRATUIT
LOVE EMPOWERMENT