femme soufrant de vaginisme

Pénétration impossible : Qu’est-ce le vaginisme et comment s’en sortir ?

À chaque tentative de pénétration, c’est comme si mon vagin se fermait

Lorsque mon chéri me pénètre, j’ai l’impression d’être déchirée de l’intérieur

Je n’arrive pas à insérer des tampons

Je tremble à l’idée d’insérer quoi que ce soit dans mon vagin”

“Les examens gynécologiques sont un véritable calvaire pour moi”

Ces phrases vous semblent-elles familières ?

Si c’est le cas, il y a de grandes chances que vous souffriez de vaginisme.

Dans cet article je vais vous parler des différents types de vaginisme, ses causes, ses symptômes et les solutions et traitements pour en venir à bout.

“Cet article a été rédigé par Monica, rédactrice pour le blog je guéris du vaginisme. Si vous souhaitez en savoir plus sur les solutions pour venir à bout du vaginisme, je vous invite à cliquer ICI

femme souffrant de vaginisme dans un lit avec sa femme

Le vaginisme : qu’est-ce que c’est ?

Le vaginisme est un trouble sexuel qui se caractérise par la contraction involontaire des muscles du vagin rendant la pénétration douloureuse voire impossible.

Le vagin étant entouré de muscles, appelés muscles du périnée, censés se décontracter lorsqu’un objet pénétrant (pénis, doigt, tampon, spéculum) s’y introduit.

Dans le cas du vaginisme, c’est l’inverse qui se produit : les muscles vont se contracter de manière réflexe provoquant ainsi de vives douleurs au moment de la pénétration. Il peut même arriver que la pénétration soit totalement impossible.

Si vous souffrez de vaginisme, sachez que vous n’êtes pas seules dans ce cas. En effet, le vaginisme toucherait 5 à 10% de femmes. Il est fort probable que le pourcentage soit plus important car beaucoup de femmes souffrant de vaginisme n’osent pas consulter, par honte.

J’ai moi-même souffert de vaginisme par le passé et je sais totalement ce que vous traversez. On peut se sentir impuissantes, tristes, désemparées. Mais aujourd’hui je suis définitivement guérie de ce trouble et à travers cet article, je tiens à faire passer un message d’espoir : Le vaginisme n’est pas une fatalité et il se guérit bien.

Les différents types de vaginisme

Il existe deux types de vaginisme en fonction de leur moment d’apparition. On distingue :

Le vaginisme primaire qui est la forme qui apparaît au tout début de la vie sexuelle

Le vaginisme secondaire qui est la forme qui apparaît après une période durant laquelle la sexualité était satisfaisante

Il existe également deux types de vaginisme en fonction de leur intensité. On distingue :

Le vaginisme total (ou global) qui est la forme de vaginisme qui se caractérise lorsqu’il est impossible d’insérer quoi que ce soit dans le vagin (pénis, tampon, doigt, spéculum)

Le vaginisme partiel (ou situationnel) qui est la forme de vaginisme qui se caractérise lorsque la pénétration est possible dans certaines situations (pénétration avec un partenaire en particulier, insertion d’un tampon, insertion d’un doigt) mais pas dans d’autres (pénétration avec un partenaire différent, examen gynécologique avec spéculum impossible).

Les causes du vaginisme

femme souffrant de vaginisme dans une chemise blanche

Les causes du vaginisme se distinguent en deux catégories : les causes psychologiques et les causes physiques.

Les causes psychologiques

Parmi les causes psychologiques figurent :

La méconnaissance du corps : Beaucoup de femmes ont conscience qu’elles ont un vagin mais ne connaissent pas sa taille, sa texture, sa forme et sa température. Celles-ci ont parfois une vision erronée de leur corps. Elles s’imaginent avoir un vagin très étroit, sombre, rigide alors que le vagin est une cavité élastique qui est entourée de muscles.

Des traumatismes sexuels : Des viols, agressions sexuelles et attouchements sexuels peuvent être des causes de vaginisme. Pour une femme qui a vécu un tel traumatisme, les rapports sexuels avec pénétration peuvent être perçus comme un véritable danger. Le corps ayant bonne mémoire, celui-ci va se braquer au moment de la pénétration pour l’empêcher de revivre une expérience semblable à l’expérience traumatisante.

Une éducation sexuelle stricte : Le fait d’avoir grandi au sein d’une famille au sein de laquelle le sexe était un sujet tabou voire interdit peut générer beaucoup de blocages au niveau de la sexualité.

Il n’est pas rare que les femmes souffrant de vaginisme aient des croyances limitantes comme “Le sexe c’est mal”, “Le sexe, c’est dégoûtant”“Si je prends du plaisir, ça veut dire que je suis une fille facile”, “Je dois me préserver jusqu’au mariage” qui les empêchent de lâcher prise pendant leurs rapports sexuels.

Stress et anxiété : Le corps et l’esprit sont étroitement liés. L’état psychologique d’une personne peut se manifester physiquement à travers différents symptômes comme des douleurs et/ou des tensions dans le corps. C’est le cas du vaginisme. Un fort état de stress et d’anxiété peut s’exprimer par des douleurs et des tensions au moment de la pénétration.

Une peur de la pénétration : La pénétration peut être vécue comme une véritable intrusion en fonction de l’histoire de chacune. Beaucoup de femmes qui souffrent de vaginisme associent la pénétration à la douleur, la souffrance, le sang et parfois même la mort.

Cette peur de la pénétration peut se développer à la suite d’une première fois traumatisante, d’un abus sexuel ou tout simplement d’un rapport sexuel particulièrement douloureux. Elles craignent de souffrir de nouveau durant les rapports et par conséquent, un véritable mécanisme de défense se met en place.

Violence gynécologique et obstétricale : Il n’est pas rare que des femmes ayant été victimes de violences gynécologiques et obstétricales développent un réel blocage par rapport à la sexualité. Elles peuvent être réticentes à l’idée d’insérer quoi que ce soit dans leur vagin (pénis, tampon, doigt, spéculum) par peur de revivre à nouveau ce traumatisme.

Relation de couple problématique : Une relation au sein de laquelle des violences (physiques, psychologiques, verbales, sexuelles) sont subies, peut être à l’original d’un véritable blocage sexuel chez la femme qui les subit.  Le corps de celle-ci va alors se mettre en mode “défense” dans l’intimité pour empêcher le conjoint violent d’avoir accès à elle.

Un accouchement difficile ou traumatisant : Un accouchement laisse toujours des séquelles qu’elles soient psychologiques ou physiques. Une femme ayant vécu un accouchement difficile ou traumatique peut développer un profond blocage par rapport à la sexualité.

Il n’est pas rare que certaines femmes ressentent des douleurs au moment de la pénétration après l’accouchement. Cela peut être due à une reprise trop précoce des rapports sexuels ou à une épisiotomie qui s’est mal cicatrisée par exemple.

NB : Les causes psychologiques que j’ai cité précédemment sont les causes les plus fréquentes.

Les causes physiques

Parmi les causes physiques figurent :

Les causes hormonales : Parmi ces causes figurent la sécheresse vaginale, la ménopause, la prise d’un contraceptif ou l’atrophie vaginale. Ces causes peuvent être à l’origine de tiraillements, gênes voire des douleurs pendant les rapports sexuels. Sur le long terme, cela pourra alors être à l’origine d’un véritable blocage au niveau de la pénétration et par conséquent entraîner le vaginisme. 

Des raisons médicales : Parmi celles-ci figurent l’endométriose, la vulvodynie, la vestibulodynie, les infections (mycoses, vaginoses) et les IST. Ces causes médicales (si elles ne sont pas traitées) peuvent provoquer des douleurs au moment de la pénétration et créer par la suite un blocage à ce niveau-là.

Une chirurgie ou une consultation pelvienne douloureuse : Dans le cas d’une épisiotomie mal cicatrisée par exemple, il est possible que la femme l’ayant subi ressente des douleurs au moment de la pénétration et développe ainsi un blocage au niveau de la pénétration.

Les symptômes du vaginisme

Femme souffrant de vaginisme au lit

Les principaux symptômes du vaginisme sont :

  1. Une appréhension de la pénétration
  2. Une contraction réflexe des muscles du périnée
  3. De vives douleurs au moment de la pénétration

Qu’elle qu’en soit la cause, le vaginisme se traduit généralement par une peur de la pénétration. La pénétration est alors perçue comme un danger par la femme souffrant de vaginisme.  C’est un peu comme si un panneau ATTENTION ! DANGER ! s’allumait à chaque fois qu’il y a tentative de pénétration.

Au moment d’avoir des rapports, le cerveau de la femme souffrant de vaginisme va envoyer des signaux à son vagin, qui par conséquent, va se contracter par réflexe pour empêcher la pénétration.

La contraction est si forte qu’elle est responsable de douleurs intenses, atroces. Et c’est là qu’on entre dans le cercle vicieux du vaginisme.

Un véritable mécanisme de défense va se mettre en place sous la forme suivante :

  • “J’ai peur de la pénétration”
  • “Mon sexe se contracte de manière réflexe pour empêcher la pénétration”
  • “Je ressens de vives douleurs”
  • “J’ai encore plus peur de la pénétration
  • “Mon sexe se contracte de nouveau pour empêcher la pénétration”
  • “Les douleurs sont encore plus fortes que l’autre fois”

Ce schéma peut se répéter à l’infini. Ce n’est pas ce que vous souhaitez. Vous, ce que vous souhaitez c’est guérir, définitivement. C’est ce dont je vais parler dans les prochaines lignes.

Les solutions pour guérir du vaginisme

Est-ce qu’il existe un traitement pour guérir du vaginisme ?

C’est peut-être la question que vous vous posez. La réponse est non. Il n’existe pas (pour l’instant) de traitement à proprement parler pour guérir du vaginisme. Mais bonne nouvelle : il existe des solutions adaptées pour s’en sortir.

Petit conseil : Le vaginisme étant à la fois un trouble sexuel psychologique et physique, je vous invite fortement à avoir une approche disciplinaire en consultant différents spécialistes pour traiter là la fois l’aspect psychologique et physique du vaginisme.

Les solutions efficaces pour guérir du vaginisme

Traiter l’aspect psychologique , ce que vous pouvez faire :

Entreprendre une psychothérapie ou une sexothérapie chez un psychologue, un sexologue ou un sexothérapeute. Le but de ces thérapies est de vous aider à prendre conscience des blocages que vous avez par rapport à la sexualité et la pénétration, les comprendre et vous en débarrasser petit à petit.

Vous pouvez également entreprendre des séances d’hypnothérapie* chez un hypnothérapeute. Ce spécialiste vous permettra également de venir à bout de vos blocages, cette fois-ci, par le biais de l’hypnose. L’hypnothérapeute est aussi un spécialiste habilité à travailler sur les traumatismes (s’il y en a).

La PNL ( Programmation neuro-linguistique) est un procédé qui a pour but de reprogrammer le cerveau afin qu’il adopte des comportements, habitudes pour l’atteinte d’objectifs. Cette méthode est souvent utilisée dans le cadre d’une thérapie mais elle peut l’être également dans le cadre du coaching. La PNL peut aider dans le cadre du vaginisme car dans la majorité des cas, le vaginisme est d’origine psychologique.

Pour venir à bout de ce blocage, il y a certaines attitudes à adopter . Entre autre , prendre le temps d’explorer son corps, accueillir sa peur, prendre le temps de bien respirer, écrire ou prononcer des affirmations positives par exemple qui vont permettre d’aller vers la guérison.

Le coaching peut également aider sur le plan psychologique. Contrairement à ce qu’on peut penser, le coaching peut aider à la guérison de certains troubles sexuels. Le coaching est une méthode qui permet de prendre conscience de ses blocages. J’ai moi-même testé le coaching dans mon processus de guérison et je peux affirmer que cela m’a vraiment permis de prendre conscience de tous les blocages et toutes les croyances que j’avais par rapport à la sexualité.Grâce à ce procédé, vous pourrez également vous reconnecter à votre corps et vos émotions.

*NB : J’avais moi-même consulté un hypnothérapeute pour travailler sur des abus sexuels que j’avais subi durant l’enfance. L’hypnose est une pratique qui peut réveiller d’anciens traumatismes. C’est la raison pour laquelle je vous recommanderai de consulter ce spécialiste, uniquement si vous vous sentez prêtes à travailler sur ces traumatismes-là.

Traiter l’aspect physique , ce que vous pouvez faire :

Il faut consulter une sage-femme ou un kinésithérapeute pour entreprendre des séances de rééducation périnéale. Les séances de rééducation du périnée sont souvent préconisées pour les femmes ayant accouché. Mais cette rééducation peut tout à fait aider les femmes souffrant de vaginisme. Cette rééducation a pour but de vous faire prendre conscience des muscles de votre vagin et les décontracter.

Il faut vous procurer des dilatateurs vaginaux. Les dilatateurs vaginaux sont des dispositifs médicaux de forme conique qui ont pour but de traiter certaines dyspareunies (terme médical qui désignent les douleurs ressenties lors des rapports sexuels) dont le vaginisme. Ces dispositifs ont des tailles différentes (pour faciliter la progression) et vont vous permettre de détendre progressivement les muscles de votre périnée.

Le massage du périnée est aussi une méthode qui permet de traiter le vaginisme sur le plan physique. Ce massage consiste à insérer son pouce à l’entrée du vagin et le tourner dans le sens des aiguilles d’une montre tout en effectuant des pressions sur les parois du vagin. Effectué régulièrement, ce massage vous permettra de détendre petit à petit les muscles du périnée.

NB : Pour ce massage, je vous conseille d’utiliser une huile végétale (par ex : huile d’amande douce).

J’espère que cet article vous permettra d’en savoir un peu plus sur le vaginisme et de prendre conscience qu’il se guérit bien !

À bientôt !

Monica G

Jessica Pirbay,
Jessica Pirbay,

Votre coach en sexualité, sexothérapeute, conseillère en sexualité, formatrice, sexcoach et sexologue qui vous accompagne pour développer votre bien-être intérieur.

Partagez mes conseils :

Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur facebook
Facebook

Récupérez votre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HOMMES

GUIDE GRATUIT
SEX MASTER

FEMMES

GUIDE GRATUIT
SEX GODDESS

COUPLES

GUIDE GRATUIT
LOVE EMPOWERMENT